Page le chien  Page d'accueil TNS

Le Seigneur des Mers

     Le Terre-Neuve est sans conteste le champion du sauvetage aquatique. L'eau est son élément de prédilection et venir en aide aux baigneurs en difficulté reste sa principale motivation.
     Son sous-poil huileux le protège de l'eau et du froid, ses pattes sont palmées, sa large queue lui sert de gouvernail et son corps puissant lui permet de nager pendant des heures, même dans les plus fortes tempêtes.

     En France, les premiers chiens officiellement éduqués au sauvetage nautique le furent à partir des années 60. Aujourd’hui la France compte entre 400 et 500 Terre-Neuve pratiquant le sauvetage aquatique. Leur éducation commence très jeune, dès trois ou quatre mois, pour l'obéissance. A cet age, le chien vacciné prend son premier bain, qui doit s'effectuer en douceur et toujours dans le jeu. Puis, progressivement, il va apprendre à nager équipé d'un harnais, à effectuer des séances de nage sur des distances de plus en plus longues. Enfin, il apprend à obéir aux ordres que lui donne son maître oralement ou par gestes en fonction des circonstances.
     Il doit en effet apprendre à rapporter des objets (planche à voile, cordage, gilet de sauvetage), à apporter des objets (bouée, boots, pagaie, petit bateau). Certains sont mêmes capables de plonger pour aller chercher un objet immergé ou pour passer sous un bateau retourné. Il doit également être capable de venir en aide à des gens en train de se noyer en leur permettant de s'accrocher à son harnais s’ils sont encore conscients ou bien en les tirant par le bras ou le poignet s’ils sont inanimés. Enfin, il doit savoir et pouvoir remorquer canot ou Zodiac.
     Le Terre-Neuve peut opérer soit à partir de la berge, soit en sautant d’un bateau. S'il s'entraîne régulièrement, il est en général totalement opérationnel à partir de 18 mois, et, grâce à son expérience et à son instinct, il saura tirer le meilleur parti des courants ou encore choisir l'endroit de la berge le plus accessible pour ramener les personnes qu'il sauve. L'atout essentiel du Terre-Neuve est qu'il peut intervenir dans des conditions très difficiles, lorsque les hommes, zodiacs ou hélicoptères sont inopérants.

     Un des plus mémorables sauvetages à mettre à l'actif d'un Terre-Neuve est celui du bateau à vapeur Anglais " Ethie " en 1919.
      Échoué sur les rochers de la côte pendant une violente tempête, les secours ne parvenaient pas à lancer leur bateau en raison du vent violent et des vagues immenses. Le Terre-Neuve "Tang", mascotte du bateau, eut l'ordre de regagner le rivage à la nage une corde entre les dents. Il y parvint enfin et une fois la corde tendue, une chaise y fut attachée. 
     Les 99 passagers de ce naufrage purent être sauvés, dont une petite fille de trois mois qui fut hâlée dans un sac de voyage.

Chien remorquant un bateau

Gravure Anglaise de 1863. 

     Un autre plus récent est celui de la chienne "Mahuï" qui en portant secours à trois baigneurs imprudents dans le sud de la corse à été jusqu'à l'épuisement dans la mer déchaînée et y a laissé sa vie pour en sauver une autre.

     Toute ces qualités et ce tempérament exceptionnel en font incontestablement l’auxiliaire idéal pour nos sauveteurs en formant une équipe maître chien vraiment complémentaire et efficace.

          Souhaitons que les efforts de certaines associations seront récompensés et que  l'exemple des quelques plages du sud de la France ou des équipes de la FNMCSA ou de la SNSM avec chiens Terre-Neuve sont reconnues et acceptées sera suivi.  La reconnaissance de ces équipes dont certaines font maintenant partie de la Sécurité Civile est en bonne voie et nous sommes certains que nous allons rencontrer de plus en plus souvent ces tandems cyno-techniques sur le reste de nos plages ou dans d'autres types de surveillances aquatiques.

  Page Le chien  Page d'accueil TNS  Haut de la page